Passer à la radio…

Toutes les occasions sont bonnes pour faire connaître son activité. Dans mon premier article, je vous parlais de l’importance d’activer son réseau. Et bien, si je suis passée à la radio, c’est en partie grâce à mon réseau.

Lors de la conception du tampon pour mon entreprise chez LJ Print, j’ai eu l’occasion de rencontrer Laurence qui m’a parlé des différents réseaux et clubs d’entrepreneurs qui existaient sur ma commune et qui, tout à coup, me dit « et France Bleu Gascogne ? ». Ah… je n’y avais pas vraiment songé… Elle venait d’y être interviewée et ni une, ni deux, elle me donne le numéro de la personne qui s’en occupe en me disant de le contacter.

J’ai donc appelé ce monsieur dès mon retour, qui m’a donné rendez-vous très rapidement pour l’enregistrement. Le surlendemain, j’étais dans leurs locaux ! Il m’a expliqué que la rubrique dans laquelle j’allais être diffusée s’appelait « Un jour, une entreprise » et que c’était en partenariat avec la Chambre du Commerce et de l’Industrie et la Chambre des Métiers. Il s’agit de faire le portrait d’entrepreneurs landais qui se bougent pour réussir ! On a pas mal échangé avant l’interview et il m’a expliqué que beaucoup n’osaient pas saisir ce genre d’opportunité et que pourtant, il fallait le faire ! Il donne ainsi une chance aux auto entrepreneurs de communiquer sur leur activité dans tout le département. Je suis donc contente d’avoir eu le courage de parler seule devant cet imposant micro bleu !

L’interview s’articulait en trois parties. La première où je devais me présenter et expliquer le service que je propose. La seconde où je devais mentionner ce qui me plaît le plus dans l’activité que j’ai choisie et la troisième avec mes perspectives d’évolution, mes projets.

Ce n’est pas si simple de répondre en moins de 3 minutes à ces trois questions et me concernant, la plus difficile fût celle des projets. Mais cela m’a permis d’éclaircir cette zone d’ombre et de savoir où je voulais aller.

Si vous souhaitez écouter mon interview, vous pouvez le faire via le podcast mis en place par France Bleu Gascogne en cliquant ICI.

Référencer son site internet (SEO)

Référencement naturel télésecrétariat permanence téléphonique sur google

Lorsque je me suis immatriculée, j’ai bien entendu de suite créé un site internet. Cela me paraissait logique, dans le sens où j’avais prévu de travailler exclusivement de manière externalisée. Il me fallait donc une vitrine afin de me faire connaître sur les différents réseaux sociaux et pour présenter mes services à mes prospects de manière claire et concise. J’ai choisi de le réaliser sous WordPress, car je connaissais un peu l’environnement, mais vraiment très peu… j’avoue avoir bien galéré à l’époque pour réaliser mes premières pages, mais petit à petit, cela a pris forme et j’étais satisfaite du résultat visuel et du contenu. Oui, mais voilà, c’est bien beau d’avoir un joli site, mais s’il n’est pas référencé, cela ne me sert pas à grand chose.

Pendant environ un an, il était là, mais je ne m’en suis pas occupée. Je travaillais en sous-traitance et j’étais pas mal prise alors, j’ai mis ça de côté. Autant vous dire qu’il était perdu (et l’est toujours encore…) dans les méandres de Google. Depuis janvier 2019, j’ai stoppé la sous-traitance et je dispose donc de plus de temps pour me consacrer au référencement de mon site. J’ai choisi de mettre en application un référencement naturel appelé le SEO (acronyme de Search Engine Optimization, ce qui donne, en français, Optimisation pour les moteurs de recherche). Cela prend beaucoup de temps et il faut être très patient. Petit à petit, votre site remonte dans les résultats de recherche, mais cela demande d’être constamment en évolution, de se tenir informé des dernières nouveautés en matière de référencement. Il faut être pointilleux et motivé, parce que, vraiment, ça ne s’invente pas !

Je vous parlais, lors de mon premier article, de ma rencontre avec la représentante de la Chambre des Métiers des landes qui a fait que je me suis inscrite, un peu sur le pouce, à une formation sur le référencement qui a eu lieu le lundi 18 mars à la CCM de Dax. Lors de cette journée, nous avons bénéficié de nombreux conseils en matière de SEO que je m’efforce de mettre en application depuis ce jour. Oui, je parle là de conseils, car il s’agit tout simplement de petites astuces. Vous pensez bien que ce n’est pas en une journée qu’on apprend à référencer son site. Mais cela m’a permis d’avoir des pistes sur lesquelles travailler. D’ailleurs, si je vous écris des articles et que j’ai créé une page actualités, ce n’est pas pour rien 😉

Cela fait donc presque un mois que je fais des actions au quotidien pour favoriser le référencement naturel. Et non sans mal ! Mais je m’accroche ! Je passe des heures à m’auto former, à regarder des tutos, à fouiner, à tester des trucs (qui ne fonctionnent pas toujours ! Mais je cherche les solutions et je finis par les trouver ! (On est têtu ou on ne l’est pas !). Cela est assez passionnant, je dois bien l’avouer. Mais on a vite fait d’y passer la journée comme on se disait avec une de mes consoeurs.

Je me sers beaucoup des explications trouvées sur le blog WP marmite. C’est une mine d’or pour ceux qui utilisent WordPress. Après, je tâtonne beaucoup, je fais mes propres recherches, bref, vous l’aurez compris, c’est un travail de longue haleine, alors, espérons qu’il soit utile et surtout, qu’il porte ses fruits !

Activer son réseau

Une des premières choses à faire lorsque l’on est entrepreneur est d’activer son réseau. Activer son réseau, oui, mais comment ? Tout d’abord, vous vous adresserez à votre famille, vos amis, vos connaissances et parlerez le plus possible de votre activité pour que l’on sache que vous existez et surtout ce que vous faites. Mais une fois cette étape passée, il va falloir sortir de sa zone de confort ! Parce que c’est là que se trouve votre réussite !

C’est le premier pas que j’ai fait en participant récemment à des rencontres « réseau ». De quoi s’agit-il ? Ces moments permettent de mettre en relation des entrepreneurs (quel que soit le secteur d’activité) afin, d’une part, de partager un moment convivial, mais également, de s’échanger des informations et voire même de s’entraider en se donnant des conseils. En effet, dans ces rencontres, ne se trouvent pas que de jeunes entreprises ! Il se peut que des personnes installées depuis de nombreuses années y participent et soient une mine d’information pour vous. On peut être de prime abord impressionné, voire même déstabilisé, mais quand on y réfléchit, personne n’est là pour vous blesser ou vous rabaisser, ni même vous démotiver ! Bien au contraire !!! Alors, osez ! Osez sortir de chez vous, osez aller vers la nouveauté, l’inconnu et vous verrez, ce ne sera que du bonus ! Vous ressortirez de ces moments plein de motivation et avec un grand sourire !

Selon les rencontres, il peut s’agir d’un afterwork (plutôt le soir après le travail) ou de petit-déjeuners, voire même de déjeuner pourquoi pas ! Parfois, on vous demandera de vous présenter brièvement devant toute l’assemblée (c’est là que l’adrénaline fait son effet !), mais vous serez surpris de voir que tout le monde sera à votre écoute et qu’on vous dira que finalement, vous vous en êtes très bien sorti !

Ma première expérience fût celle de l’Apéroentrepreneurs à Mont-de-Marsan. L’apéro rencontre avait lieu à l’hôtel Le Renaissance et nous étions plus d’une quarantaine ! Une belle réussite pour une première ! Il y avait de tous les corps de métier, des anciens, des jeunes entrepreneurs, des hommes, des femmes et surtout, de tous les âges ! L’ambiance était très conviviale. Ils ont décidé de tirer au sort 3 cartes de visite (nous avions chacun mis la nôtre dans une urne) et ces personnes devaient brièvement se présenter et expliquer leur activité. Nous ne pouvions pas tous passer, le temps aurait manqué !

Ma seconde rencontre a eu lieu dans un espace de coworking, le Comptoir Ballan. Nous avons été super bien reçu, avec croissants, chocolatines (et oui ! chez nous on dit CHOCOLATINE !), café, jus d’orange, etc. C’était également super convivial, mais pourtant avec un public beaucoup plus restreint. Nous étions pratiquement une vingtaine. Le public était beaucoup plus jeune, mais j’ai adoré. Nous sommes tous passés les uns après les autres pour nous présenter. C’était extrêmement enrichissant. J’ai rencontré à ce petit-déjeuner, une intervenante de la Chambre des Métiers et une de mes consoeur m’ayant parlé de leur formation sur le référencement, je me suis empressée de demander quand était la prochaine et s’il restait des places. Eh bien, ça y est ! Je l’ai suivie pas plus tard qu’hier ! Comme quoi, ça a du bon ces rencontres !

Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas forcément très à l’aise de passer devant tout le monde pour me présenter. Mais d’après les retours que j’en ai eu, c’était très clair et bien structuré. Donc, je suis contente, cela m’encourage à continuer en ce sens. Et puis, j’ai envie de dire que plus on en fait et plus on se sent à l’aise ! C’est comme tout, ce n’est qu’une question d’entraînement…